AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'était une historie de sang. ~ Fanfiction Guilty Crown

Aller en bas 
AuteurMessage
Honey
Admin
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 21
Localisation : Dans les bras d'un Endlave ♥

MessageSujet: C'était une historie de sang. ~ Fanfiction Guilty Crown   Ven 17 Fév - 17:07

Coucou ♥️ Voici la première partie de la fiction Guilty Crown que je vous avias promis Smile
Enjoy ♥️

C'était une histoire de sang ~ Partie I : Trahison.
Le soleil se coucha, une nouvelle fois. Assise sur la rambarde du toit du QG, à environ trente mètres du sol, j'observai la ville de Tokyo qui paraissait si petite vu de haut.
- Fais attention à ne pas tomber, Kaneko-san.
Je me retournai, et sourit à Haruka qui se tenait derrière moi. Je sautai de mon perchoir pour retomber sur la terrasse.
- Ne t’inquiètes pas, Haruka-sempai.
Je pris un peu d'élan, environ depuis la porte du toit, et, tout en rebondissant sur la rambarde, je m'élançai du toit. Ce n'est pas désagréable, cette sensation de "voler".
- Kanekoo !
Sa voix portait peu loin, et je n'étais déjà plus en mesure de l'entendre. J'étais retombée agilement sur le chemin de terre qui entourait le GQG. J'avançai vers la mer, m'asseyant sur une pierre qui se trouvait très près. Le GQG se trouve sur une île, pour éviter d'attirer trop l'attention des humains par son apparence plutôt inhabituelle. Mais il y a pleins d'autres endroits que le GQG contrôle : la tour de Tokyo, l'aéroport. J’avais l'impression d'être puissante à leurs côtés. Ici, je ne m'entends qu'avec très peu de gens. A savoir Haruka Ôma, et peut être le major, Segai Waltz. Enfin, ce dernier m'utilise comme informatrice le plus généralement. Réellement, je suis la subordonnée de Lieutenant Daryl Yan. Vu que je suis sa subordonnée directe, j'obéis à ses ordres en priorité. Pourquoi suis-je directement liée à lui dans la hiérarchie des Anti-Bodies ? Je sais seulement que son père est très haut placé, et que vu que je me suis toujours entraînée avec lui, j'ai plus l'habitude de sa personnalité. Cruel, sadique, parfois enfant-gâté, prétentieux. Jamais ces défauts ne ce sont effacés face à moi. Malgré tout, je suis très attachée, même un peu trop à lui. Je m'entraîne avec lui depuis mon arrivée au GQG. Mon intégration dans les Anti-Bodies s'est faite très vite, le lendemain du Lost Christmas. A l'âge de 7 ans, j'ai intégré les Anti-Bodies. Je n'ai cessé de m'entraîner depuis ce jour, voulant absolument participer aux véritables missions des Anti-Bodies. Jusqu'ici, je ne maniais presque que des endlaves, et le combat rapproché n'était pas dans mes capacités.
- Tiens, voilà le chaton égaré du lieutenant Yan.
- Ah, Major Waltz.
- Tu n'as pas l'air surprise de me voir, ou bien est-ce une impression ?
- Je ne suis pas surprise de vous voir traîner ci et là, du moins, avec votre portable dans les mains.
- Haa, tu me trouverais bizarre sans mon portable. C'est addictif, ce jeu. D'ailleurs, connaîtrais-tu un mot en neuf lettres ?

Je réfléchis quelques secondes. Non, je ne connaissais pas précisément de mot en neuf lettres. A moins que..
- Vengeance.
Il essaya le mot, et son jeu afficha un petit bruit strident, signe de sa victoire.
- Tu t'améliores, Kaneko. Mais est-ce que ce mot était vraiment une coïncidence ?
Cette phrase me fit réfléchir. Je savais que je n’avais pas à répondre, car le major était déjà parti. Il était habituel de sa part, de venir tourmenter les gens avec son jeu, qui révélait généralement de nombreuses informations à ceux qui l'aidait.
- La vengeance, hein..
Je laissai mon regard s'en aller vers l'horizon. La vengeance. Mais qu'avais-je à venger ? C'est sur cette dernière interrogation que je me releva, étendant mes membres engourdis. Je rentrai au QG, afin de rejoindre ma chambre.
- Kaneko, peux-tu m'accompagner quelques minutes s'il te plait ?
- Bien sûr Haruka.

Je la suivis jusqu'à la pièce où se faisaient les réunions d'habitude. Dedans, je trouvai le major et le lieutenant Yan. Haruka me fit signe de m'assoir, et alla jusqu'au tableau tactile qui affichait des statistiques.
- Je suis désolée de vous déranger, mais j'ai une faveur à vous demander. Récemment, une augmentation d'achats de vaccins à été remarquée. Une simple augmentation serait restée inaperçue, mais étrangement, elles sont toutes anonymes. La commande devrait être livrée ce soir au pont du nord, et j'aimerais que quelqu'un aille vérifier qui à commandé tout ces vaccins.
- Et pourquoi devrait-on faire cela pour vous, Haruka Ôma ?
- Major Segai, j'attire votre attention sur le fait que seule notre association a le droit de commander une quantité supérieure à 5 vaccins, quantité normalement suffisante pour des pharmacies, vu le prix auquel ils sont vendus. Donc, à moins que ce soit l'un des notre, il faut trouver qui a pu pirater la base de donnée pour récolter une telle quantité.
- Et combien ont été vendus ? demanda le lieutenant Yan.
- Selon les statistiques, aujourd'hui, plus de 500 ont été vendus. Normalement, il n'y a pas plus de 50 vaccins achetés, et par mois. notez quand même que 500 vaccins en un jour, cela pourrait être..
- Dangereux, oui, on sait. Mais je ne me mêlerai pas à votre petite affaire. Vous êtes suffisamment grande pour gérer cela seule, n'est-ce pas ?

Il se leva et s'en fût, sans plus de conversation. Haruka était déterminée avec son affaire.
- Kaneko, j'aimerais que tu y ailles, cela te ferait découvrir peut-être l'identité de quelques Croque-Mort, qui sait ?
- Major Segai, je ..
- Tu y vas en rôle d'informatrice. Mais je ne te demande pas de te battre.
- Bien évidemment, tu ne te battras pas ! Je veux juste savoir pour qui est cette commande !
- Haruka.. Bien, j'y vais.

Je me levai, prête à m'en aller, quand Haruka s'avança vers moi et me remis une petite boule, un void sûrement.
- Je sais que tu ne sais pas t'en servir, mais je ne peux pas le garder pour toi plus longtemps. Je te le remet.
Je mis la boule sur sa chaînette, avant de l'accrocher à mon cou. Mon void. C'est une partie de mon coeur, et pourtant, il peut vivre à l'extérieur de moi. Je me demandais quelle forme avait le mien. Je retournai à ma chambre pour me changer. D'habitude, je combattais en uniforme scolaire, mais là, je devais éviter de me faire remarquer. Je revêtis un simple short, un t-shirt et des bottes, plates, pour éviter d'attirer l'attention avec le bruit des talons. Ensuite, je pris une veste, avant de me rendre dehors. Le pont du nord, c'était à plus d'une heure de marche. C'est pourquoi je partais maintenant. Le soleil venait à peine de se coucher, et une livraison illégale ne se faisait généralement pas avant minuit. Pour traverser l'étendue d'eau qui me séparait de Tokyo, j'empruntais un des bateaux électriques. Une fois sur l'autre rive, je me mis à marcher. Tokyo est une ville très animée en soirée, et le pont du nord n'est pas un endroit spécialement calme, en particulier en début de nuit. Les acheteurs devaient avoir trouvé un endroit pour se cacher. Heureusement, je ne croisai personne dans la rue. Cela me dérangerait de croiser des camarades de classe. Qui sait, elles pourraient me suivre et découvrir que j'étais une méchante." Quoi que, tel qu'on en parle aux informations, le GQG est plus les "gentils". Lorsque j'arrivai au pont du nord, je me rendis compte qu'il me restait pas mal de temps avant une arrivée propice de l'ennemi. Je partis donc dans quelques coins sombre, afin de me cacher. Soudain, je vis une camionnette noire, aux vitres teintées et barrées, s'approcher d'une ruelle à quelques pas de la mienne. Je la suivit donc, atterrissant sur une petite place sombre qui semblait ne pas être couverte par la lumière de la lune. La fourgonnette s'arrêta alors, et les portes de derrière s'ouvrirent. Je me cachai derrière une voiture, près d'un muret.
- On a bien tous les vaccins sur nous ?
- Oui, sa devrait être bon. Mais si les Anti-Bodies apprennent qu'on a livré des vaccins illégaux, ils vont nous tuer.

Mon premier réflexe : enregistrer la conversation. J'ai donc appris que ces livreurs, c'étaient nos livreurs habituels, et que ceux-ci, en recevant la commande, n'avaient même pas bronché face au nombre de vaccins demandés. Non, ils étaient partis le plus naturellement du monde les livrer à une heure tardive. Comme si tout était prévu. Soudain, un autre bruit attira mon attention. Une jeune fille, aux longs cheveux noirs et aux yeux violets, plutôt petite, s'approcha des livreurs. Ce n'est pas que son physique me semblait étrange, non, elle me ressemblait énormément d'ailleurs, physiquement.
- Je viens de la part de l'anonyme ayant commandé ces vaccins.
- Tu es une gamine, pourquoi devrait-on te les donner ?
- Parce que je suis une Croque Mort. Je me nomme..

Elle n'eut pas le temps de dire son nom que les livreurs lui donnèrent les vaccins. Au simple mot "Croque-Mort", ils ont eus l'air d'avoir peur. J'en référerais à mes supérieurs. Pourquoi me semblait-elle si familière ? Je pris une photo rapide d'elle avec mon portable. Soudain, un des livreurs fit glisser un des colis comportant les vaccins un peu trop près de moi. Si je m'enfuyais, il me repéreraient, si je restais là, ce serait là même chose. Alors je préférai me reculer contre le porche de la maison, pour essayer de mieux me cacher. Ce fût peine perdue : il me repéra.
- Il y a quelqu'un là !
- Ce n'est qu'une humaine, que veux-tu qu'elle nous fasse ? répondit son compagnon qui l'avait rejoint.

Humain. Tous étaient humains, Croque-Mort comme Anti-Bodies. Mais.. Pour nous, un "humain" ne connaissait pas la véritable existence des deux groupes. Un humain ne connait pas les voids, les endlaves. Pour eux, ce ne sont que de simples robots.
- Ce n'est pas une humaine, regarde ce qu'elle porte au cou ! J'ai entendu la scientifique parler de ces colliers, ils contiennent des vodes.
- Des vodes ?
- Oui, enfin, je ne me rappelle plus du nom, c'est très étrange.

Ils étaient là, à débattre sur mon cas. La jeune fille avait transportés les vaccins à sa voiture, à quelques pas de là. Elle se fichait bien de savoir qui j'étais.
- Bon, et bien, merci.
Elle s'en fût après cette phrase. Pendant ce temps, les livreurs idiots n'avaient cessé leur débat. Vu qu'elle était partie, je pouvais profiter désormais du fait d'être seule avec d'autres Anti-Bodies.
- Vous n'avez pas l'air de comprendre qui je suis. Je suis la subordonnée du Lieutenant Yan, donc votre supérieure. Et les miens vont être contents d'apprendre que vous livrez des vaccins illégaux aux ennemis !
- Pas si tu peux encore leur apporter les preuves !

Quelle arrogance. ils sortirent chacun un pistolet, comme pour essayer de se rebeller. après avoir éviter leurs balles, je me mis à réfléchir. Je n’avais pas d'arme, et je ne devais pas les tuer. Alors je devais juste les intimider. Je regardais la petite boule qui flottait dans les airs au rythme où je sautais pour éviter leurs balles. Soudain, je l'arracha de mon cou inconsciemment. Un geste inconscient, néanmoins, cela fit sortir mon void de cette boule. Une belle mitraillette flambant neuve atterrit dans mes bras. Alors c'est sa, mon void. Je la pris et, comme si je l’avais depuis longtemps, je formula ces mots qui la mirent dans son état "premier".
- Mitraillette. ON
Et donc, le physique de mon void, une mitraillette modernisée, resta le même. Néanmoins, lorsque j'appuyai sur la détente, elle relâchai de vraies balles. Je me demandais pourquoi j’avais dit cette phrase. Si je la mettais en mode "off", aurait-elle un autre pouvoir ? Néanmoins, je me reconcentrai sur mes "ennemis", qui ne cessaient de m'attaquer. Je me mis au sol, à l'endroit où ils m'avaient repérée, et je me mis à tirer à leurs pieds. Soudain, ils s’arrêtèrent net. Je les avaient intimidés.
- Posez vos armes et retournez au QG maintenant. Je parlerai de vous au lieutenant. Soyez prêts à recevoir une sanction.
Alors que je repartais dans l'autre sens, je les entendit pleurnicher sur leur sort.
- Au lieutenant Yan ? Mais il va nous tueeer !
En effet, leur sanction risquait d'être la mort. Daryl Yan n'avait pas un coeur tendre qui le résoudrait à les punir simplement. non. Il était cruel et sans pitié. Donc les livreurs risquaient la mort. Alors que mon void repris sa forme originelle, je sortis mon portable pour regarder la photo de la fille que j'avais prise. Pourquoi me ressemble-t-elle tellement ? Puis, je repensais à ce mot que j'avais fourni au major plus tôt. Vengeance. Est-ce que quelqu'un à des vues de vengeance sur moi ? Ou est ce que je vais me venger de quelqu’un ? Je ne sais pas. J'arrivai au QG une heure plus tard environ. J’étais pleine de poussière et de terre, à cause de ce petit combat et du fait que rebondir sur les murs de maisons abandonnées m'avait sali. Les officiers me regardait étrangement.
- J'aimerais voir le Lieutenant Yan, le major Segai ainsi qu'Haruka Ôma en salle de réunion s'il vous plait.
- Maintenant ? A cette heure tardive ? demanda la réceptionniste.
- Je ne vous demande pas si l'heure vous plaît, je vous demande de le faire !

C'était quand même flagrant, à quel point le lieutenant avait déteint sur moi. Cette cruauté qui s'installait peu à peu dans mon coeur.. Je la "tenais" de lui. Il m’avait appris à rejeter la pitié, et j'avais retenu la leçon. Je me rendis en salle de réunion quelques minutes plus tard. Ils étaient tous déjà là, assis sur leurs chaises respectives.
- Qu'attends-tu pour expliquer tes découvertes ?
- Désolée, Lieutenant Yan, je m'en charge dès maintenant.

Je lançai l'enregistrement audio tout en affichant l'image de cette fille au tableau.
- Donc, cette fille est une Croque-mort. Mais ce n'est qu'un messager.
- En effet, Major Segai, elle n'est pas celle qui a commandé ces vaccins.
- Et as-tu réussi à avoir quelques infos sur ces livreurs ? demanda Haruka, visiblement intéressée.
- En effet. Ce sont nos livreurs habituels. Ils n’avaient pas l'air surpris par la commande et par l'heure de livraison. Ah et.. ils ont tentés de m'attaquer pour que je ne diffuse pas les preuves.
- Je me chargerai de leur cas demain, me coupa le Lieutenant, d'un air assez enjoué.
- Donc : cette commande a été faite par les Croque-Mort. Nos livreurs ont acceptés et ont même eus peur de cette jeune fille, ils t'ont repérée, t'ont attaqués, et sont en train de pleurer sur leur sort ?
- Exactement, Major Segai.
- Donc il va falloir aller retirer ces vaccins des mains des Croque-Mort, et vite. Disposez, je chercherai un plan pour vous tous plus tard.

Tous le monde sortit de la pièce. Le Major avait l'air sérieux à propos de cette affaire, et je ne pouvais que me réjouir d'avoir tellement servi ce soir.
- Viens avec moi. Je vais avoir besoin de toi pour savoir qui a servi ces Croque-Mort.
Je suivis donc le Lieutenant dans le bloc qui avait été construit pour les livreurs des Anti-Bodies. Une fois que j'eus repérés les livreurs, je vis le Lieutenant avancer vers eux, tout en remplissant son pistolet de munition. Donc c'était bien la mort qui les attendait.
- Épargnez nous, Lieutenant, nous ne recommencerons plus !
Ils étaient larmoyants et étaient tristes à voir. Le lieutenant prit l'air de réfléchir, ce qu'il ne faisait évidemment pas, puis se tourna vers eux, un sourire cruel plaqué sur le visage.
- Hors de Question. Crevez.
Le bruit des balles qui rebondissaient sur le sol, couvertes de sang, ne m'effrayait plus. J’avais tellement entendu ce bruit que j'y étais habituée. Nous quittâmes la salle, pendant que d'autres livreurs se rassemblaient autour des corps inertes de ceux qui nous avaient trahis. L'un d'eux, voulant venger ses camarades, tenta de se jeter sur le Lieutenant. Indifféremment, je saisis mon void afin de lui tirer dessus, avant de clamer fièrement.
- Sachez que la trahison se paie par la mort, alors si vous ne voulez pas finir comme vos camarades..
- Fermez la et obéissez, me compléta le Lieutenant.

Je rangea mon void dans sa boule, et quitta définitivement la salle. La façon dont le Lieutenant avait craché ces mots m'avait un peu effrayée. Il avait l'air de très mauvaise humeur. Et je ne savais pas que j'allais également en faire les frais.

• ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guiltycrown.1fr1.net
Sacrinea

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 20
Localisation : En train d'espionner Gai !!

MessageSujet: Re: C'était une historie de sang. ~ Fanfiction Guilty Crown   Sam 18 Fév - 11:12

J'adore *O*, ta facon d'ecrire, tout.
J'ai hate de lire la suite ^^

• ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honey
Admin
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 21
Localisation : Dans les bras d'un Endlave ♥

MessageSujet: Re: C'était une historie de sang. ~ Fanfiction Guilty Crown   Sam 18 Fév - 14:39

Merci Sacri' ♥

• ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guiltycrown.1fr1.net
Sacrinea

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 20
Localisation : En train d'espionner Gai !!

MessageSujet: Re: C'était une historie de sang. ~ Fanfiction Guilty Crown   Sam 18 Fév - 15:17

De rien c'est normal ^^

• ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anais-chan

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 22
Localisation : Avec Gai *o*

MessageSujet: Re: C'était une historie de sang. ~ Fanfiction Guilty Crown   Dim 19 Fév - 18:35

Super ta fic, Ho-chan !! =D
Au fait, dans le mangas papier ils disent GHQ ^^

• ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ •


Merci Ho-chan !! ♥️ =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honey
Admin
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 21
Localisation : Dans les bras d'un Endlave ♥

MessageSujet: Re: C'était une historie de sang. ~ Fanfiction Guilty Crown   Lun 20 Fév - 13:46

Je me disais bien aussi =.= Moi j'ai pris du manga japonais x)

• ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guiltycrown.1fr1.net
Anais-chan

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 22
Localisation : Avec Gai *o*

MessageSujet: Re: C'était une historie de sang. ~ Fanfiction Guilty Crown   Lun 20 Fév - 13:51

Bah, c'est pas grave !! =D
Ou sinon, à quand un second chapitre ?? =P

(Au fait, est-ce que tu vas faire intervenir une histoire Yuki x Gai, ou ce sera juste des souvenirs de soeur ?? =) )

• ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ •


Merci Ho-chan !! ♥️ =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honey
Admin
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 21
Localisation : Dans les bras d'un Endlave ♥

MessageSujet: Re: C'était une historie de sang. ~ Fanfiction Guilty Crown   Lun 20 Fév - 14:30

Je vias voir Smile pour le moment je me concentre sur le Kaneko x Daryl xD
Prochain chapitre.. je sias pas, sa dépend de mon imagination ^^

• ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guiltycrown.1fr1.net
Anais-chan

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 22
Localisation : Avec Gai *o*

MessageSujet: Re: C'était une historie de sang. ~ Fanfiction Guilty Crown   Lun 20 Fév - 14:32

Oki oki !! =D
Ouais, ça va déjà être assez difficile !! XDD

• ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ • ♥ •


Merci Ho-chan !! ♥️ =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'était une historie de sang. ~ Fanfiction Guilty Crown   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'était une historie de sang. ~ Fanfiction Guilty Crown
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Un bazar forum-idable :: La Salle des Artistes :: Bibliothèque-
Sauter vers: